Venise et sa Lagune

中文   English   Español   Italiano   Deutsch   Русский
 
 
 

La première fois...
je suis arrivé de nuit, sur une mer noire comme de l'encre, avec la peur incessante de sombrer.
La nuit était si noire, seulement quelques pauvres lumières ici et
là. Je me suis précipité dans les petites rues, puis Place Saint-Marc, sans même oser lever les yeux, effrayé de son immensité. De nouveau jai couru vers les petites rues et me suis arrêté près d'un pont. Je me souviens du canal - si sombre, silencieux et tendre - et de ma pensée : Venise est une ville où on peut pleurer .


 
 
 

La Lagune...
montre la vie primitive et vraie de Venise, ignorant les téléphones mobiles et les commodités de la civilisation, aux prises avec les puissances de la nature, le vent, le brouillard, les courants, les solitudes ; malgré tout, un paradis à la magie impalpable et amicale. Elle montre aussi la vie millénaire des rares pêcheurs qui restaient dans cette partie de la Lagune Nord en 1980, presque inaccessible et inconnue même des Vénitiens.


 
 
• Photos de Venise (de jour en noir et blanc)
Quai ensoleillé Palais Malipiero Eau morte à Saint Boldo Une Tête regarde le Canal Pont du Rialto avant l'Orage
 
• Photos de Venise (de nuit en noir et blanc)
Le Quai du Trapolin Eglise Sainte Marie des Miracles Pont au Parapet de Fer Place Saint Marziale Le Marché la Nuit
 
• Photos de la Lagune de Venise (en noir et blanc)
Canal de Saint Antonio La Lagune à La Cura Paniers de Crabes au Canal Capo Torcello Canal de Mazzorbo
 
Infos    Pensées    La Pensée du Jour          TOUTES LES PHOTOS          Exposition    Tableaux

Venise et sa Lagune  couleur           Campagne Française          Friul          GRANDE GALERIE



Tous droits réservés 2000